Exposition « Reflets Parallèles »

La première exposition de Lou-Andréa Gabriel

Lou-Andréa Gabriel est une jeune artiste torcéenne. Âgée seulement de 16 ans, elle a réalisé une exposition nommée “Reflets Parallèles”. 

Lou-Andréa dessine et peint depuis toujours, mais c’est en septembre 2023 qu’elle commence des cours d’arts plastiques à la MJC André-Philip avec Loïc Person.

A la MJC, elle dispose d’un espace à elle dans lequel elle peut exercer pleinement son art. “Peindre c’est quelque chose de compulsif. J’arrive à exprimer mes pensées à travers l’art. J’ai des inspirations mais je fais tout de moi-même. Je sais quelles couleurs choisir et où les mettre. Les cours à la MJC ont permis de renforcer ma technique.” affirme Lou-Andréa. 

Lou-Andréa Gabriel et Guillaume Le Lay-Felzine, maire de Torcy

À l’occasion de l’ouverture de l’exposition, le maire s’est rendu au vernissage. L’exposition, visible d 11 au 18 mai, était le reflet de son monde. Un monde dans lequel la réalité et le rêve s’entremêlent, reliés par un portail parallèle. “Le mot “parallèle” symbolise l’ouverture de soi et la projection d’un monde à un autre. Du spectateur à la peinture, deux mondes s’opposent et un contact se forme.” explique Lou-Andréa. 

Ses émotions, ce qu’elle vit, sont pour elle une source d’inspiration continue. Elle arrive à transmettre à coup de pinceau ce qu’elle veut exprimer. Ses peintures préférées sont les portraits : “J’aime ce que ça dégage” révèle l’artiste.

Au total, on retrouve 24 œuvres dont le matériel varie selon le tableau. La peintre utilise plusieurs matériaux comme le fusain, la peinture acrylique, la peinture à la l’huile mais aussi le fusain. 

Gouache sur bois, 2024

“Mon signe astrologique est celui du poisson. J’ai voulu en représenter plusieurs dans une sorte de bocal. Les poissons sont nombreux. Cela représente l’oppression des pensées qui se bousculent.” 

Chaque tableau a une signification qui lui est propre. Rien n’est laissé au hasard …