Le Conjugueur est un site dédié à la conjugaison française. acheter cialis en ligne Avec la Conjugaison du Monde.fr, le verbe acheter n'aura plus de secrets pour vous. Indicatif, conditionnel ou subjonctif, apprenez à conjuguer le verbe acheter avec la Conjugaison du Monde.fr..

samedi 5 décembre 2020
Hôtel de Ville
Place de l'Appel du 18 juin 1940
Torcy 77207 Marne-la-Vallée Cedex 1
Tél. : 01 60 37 37 37 - Fax : 01 60 37 37 38
info@ville-torcy.fr
Menu 

La ville de Torcy rend hommage aux victimes et aux héros de la Déportation

Le dernier dimanche d’avril est chaque année dédié à la célébration de la “Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation”.

Cette année, compte tenu de la situation exceptionnelle liée à l’état d’urgence sanitaire et aux mesures de confinement, toutes les cérémonies sont annulées par le Gouvernement.

Cependant, le maire, Guillaume Le Lay-Felzine a tenu, personnellement et au nom de tous les élus, à honorer la mémoire des victimes de la barbarie nazie.

 

Le Maire s’est rendu au Monument aux Morts accompagné des deux filles des époux Baretge, Nadine et Marie-Jose. Ces dernières ont déposé une gerbe de fleurs au pied de la stèle d’Alexis Baretge, au nom de la Fédération Nationale des Déportés et Internés Résistants et Patriotes. Guillaume Le Lay-Felzine, au nom de la ville de Torcy, a également déposé une gerbe de fleurs au pied de la stèle de monsieur Baretge et une autre devant le Monument aux morts. 

Il a rédigé un message en mémoire de toutes les victimes :

Chaque dernier dimanche d’Avril, la journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la Déportation est l’occasion de rendre hommage à la mémoire de toutes celles et de tous ceux qui ne sont jamais revenus des 200 camps de concentration et d’extermination mis en œuvre par le régime nazi, avant et pendant la seconde guerre mondiale.

En dépit de la crise sanitaire actuelle et de l’annulation des cérémonies commémoratives sur tout le territoire national hors Paris, j’ai souhaité qu’un hommage soit maintenu sous une forme inédite afin d’honorer la mémoire de ces femmes, de ces hommes, de ces enfants qui ont connu l’enfer avant de connaître la mort.

Six millions de femmes, d’hommes, d’enfants ont été exterminés il y a plus de 75 ans par d’autres hommes, non pas pour ce qu’ils avaient fait mais pour ce qu’ils étaient juifs, tsiganes, homosexuels, slaves, handicapés, résistants, militants politiques ou syndicaux.

Six millions de victimes parmi lesquels 1.5 millions d’enfants et trois quarts des juifs d’Europe.

Chaque année, cette cérémonie est aussi l’occasion de rendre hommage au courage et à l’héroïsme des hommes et femmes qui se sont levés contre le régime nazi au péril de leur vie. Alexis Baretge, dont la stèle fait face au Monument aux morts de Torcy, était l’un de ceux-ci. Revenu des camps de la mort, il a consacré toute sa vie à honorer le devoir de mémoire afin que nous n’oublions pas ce qui était arrivé dans les camps de la mort.

En août 2019, l’épouse de Monsieur Alexis Baretge nous a quitté à son tour et nous n’oublierons jamais sa présence fidèle, digne, aux cérémonies du souvenir des victimes et des héros de la Déportation dont son mari était un exemple.

C’est à ce couple extraordinaire et à toutes les victimes de la barbarie nazie pour lesquelles, aujourd’hui, chacun dans un contexte si particulier, nous avons une pensée émue.

Prenez soin de vous, plus que jamais. Sincèrement.

A lire également le message rédigé conjointement par la Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP), la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) et les Associations de mémoire des camps nazis, l’Union Nationale des Associations de Déportés, Internés, de la Résistance et Familles (UNADIF-FNDIR) l’Association des Déportés qui aurait dû être lu devant le moment aux morts.