Le Conjugueur est un site dédié à la conjugaison française. acheter cialis en ligne Avec la Conjugaison du Monde.fr, le verbe acheter n'aura plus de secrets pour vous. Indicatif, conditionnel ou subjonctif, apprenez à conjuguer le verbe acheter avec la Conjugaison du Monde.fr..

dimanche 19 novembre 2017
Hôtel de Ville
Place de l'Appel du 18 juin 1940
Torcy 77207 Marne-la-Vallée Cedex 1
Tél. : 01 60 37 37 37 - Fax : 01 60 37 37 38
info@ville-torcy.fr
Menu 

Vincent Peillon en visite à Torcy

Une-arrivee-PeillonLundi 4 novembre, le ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon avait choisi Torcy afin de débattre, sur le terrain, la mise en application des nouveaux rythmes scolaires.

Le ministre a été accueilli à 9h45 par Nicole Klein, préfète de Seine-et-Marne, Florence Robine, rectrice de Créteil, le maire Guillaume Le Lay-Felzine, en présence de Eduardo Rihan Cypel, député, de Patricia Galeazzi, directrice académique des services de l’éducation nationale et des directeurs du groupe scolaire.

Une rentrée un peu bousculée donc, pour les enseignants et les 240 élèves du groupe scolaire Jean-Zay déjà au travail !

Vincent Peillon a tenu à visiter les locaux du centre de loisirs avant de se rendre dans les quatre classes de l’école maternelle et une classe de l’école élémentaire. Il a ainsi pu échanger avec les enseignants, les ATSEM et même les élèves.

Ensuite, une table ronde a réuni le ministre, le maire, l’équipe éducative (directeurs d’école, professeurs, ATSEM, coordinateurs, animateurs), des élus, des parents d’élèves et des associations partenaires, pour un échange qui a duré environ une heure. L’occasion pour les personnes impliquées dans le dispositif d’exprimer leurs remarques, leurs satisfactions, leurs interrogations, les ajustements à envisager… sur cette réforme mise en place dès la rentrée de septembre à Torcy. Le ministre a également pu mesurer l’ampleur de l’organisation nécessaire pour accueillir les enfants dans les meilleures conditions possibles et leur proposer des activités intéressantes, épanouissantes, en lien avec leur âge. Un objectif confirmé par le maire, Guillaume Le Lay-Felzine : « L’objectif ce n’est pas de faire l’école après l’école mais de proposer de vraies activités périscolaires cohérentes, encadrées par des professionnels. » Et de poursuivre «  Il y a un travail à mener sur la formation des animateurs pour disposer d’un temps périscolaire de qualité. » Un point à améliorer, avec lequel le ministre est d’accord. Des ajustements sur d’autres aspects de la réforme sont également à l’étude, notamment pour les maternels : respecter le sommeil des tout-petits, identifier les personnes qui accompagnent les enfants, limiter le volume d’activités au profit de la détente…

Visite-Peillon-17

 

Pour conclure, Vincent Peillon a souligné la qualité du dispositif mis en place sur Torcy. Il a insisté sur le rôle essentiel du coordinateur référent dans chaque groupe scolaire et a souligné la pertinence de la mise en place d’un comité de suivi.

 

(photos : Hélène Peter)