Le Conjugueur est un site dédié à la conjugaison française. acheter cialis en ligne Avec la Conjugaison du Monde.fr, le verbe acheter n'aura plus de secrets pour vous. Indicatif, conditionnel ou subjonctif, apprenez à conjuguer le verbe acheter avec la Conjugaison du Monde.fr..

jeudi 23 novembre 2017
Hôtel de Ville
Place de l'Appel du 18 juin 1940
Torcy 77207 Marne-la-Vallée Cedex 1
Tél. : 01 60 37 37 37 - Fax : 01 60 37 37 38
info@ville-torcy.fr
Menu 

La cérémonie des voeux aux personnalités

Voeux-2014-accueil

 

Le maire de Torcy, Guillaume Le Lay-Felzine a présenté ses vœux vendredi 10 janvier à l’espace Lino-Ventura.

Il avait tenu à accueillir personnellement  « toutes celles et tous ceux qui, par leur profession, leur engagement associatif ou leur dévouement quotidien, contribuent au dynamisme de notre ville, au mieux vivre ensemble ».

Voeux-2014-filmLa soirée a débuté par la diffusion d’un film de Patrick Chamare et d’Emmanuel Prost, permettant durant une dizaine de minutes, de découvrir les nouveaux rythmes scolaires à Torcy.

Entouré des élus du Conseil municipal ainsi que des jeunes élus du Conseil Communal d’enfants, Guillaume Le Lay-Felzine a ensuite pris la parole.

Voeux-2014-discours-gr1

« Monsieur le Sous-Préfet,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs les élus du conseil municipal de Torcy et les jeunes élus du Conseil Communal d’Enfants,
Mesdames et Messieurs les représentants des corps constitués,
Mesdames et Messieurs les chefs d’établissements scolaires et les membres de la communauté éducative,
Mesdames et Messieurs les chefs d’entreprises, commerçants et artisans,
Mesdames et Messieurs les présidents et représentants d’associations,
Mesdames, Messieurs,
Chers Concitoyens,

C’est avec beaucoup de plaisir que je vous accueille ce soir à l’espace Lino Ventura à l’occasion de la cérémonie des vœux aux personnalités de la ville de Torcy.

Je vous remercie d’avoir répondu si nombreux à notre invitation et de nous témoigner ainsi votre amitié, votre confiance.

Au nom de l’équipe municipale qui m’entoure, je souhaite tout d’abord vous présenter mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année qui s’ouvre.


Plus largement, c’est à Torcy et à ses 23 085 habitants, que je souhaite une grande et belle année ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui, par leur profession, leur engagement associatif ou leur dévouement quotidien, contribuent au dynamisme de notre ville, au mieux vivre ensemble.

Vous êtes venus nombreux pour ce dernier discours du mandat que les Torcéens nous ont confié en 2008 et ce soir, vous le savez, je ne procèderai pas à un bilan exhaustif de tout ce que nous avons réalisé depuis 6 ans et, notamment, en 2013.

De même, je ne pourrai pas vous présenter les grandes lignes – et elles sont nombreuses – des projets pour 2014. Il en va ainsi des règles de la communication des collectivités locales en période pré- électorale.

Ne pas retracer devant vous le travail d’un mandat, de l’année qui vient de s’écouler, pourrait paraître frustrant au premier abord.

Il n’en est rien pourtant, et ceci pour deux raisons.

La première, dans la mesure où le temps du bilan de mandat viendra prochainement au travers des documents de campagne de la liste que je conduirai lors des prochaines élections municipales.

La seconde surtout, car aucune réglementation ne saurait m’empêcher d’évoquer devant vous ce soir ce qui fait la richesse au quotidien de nos politiques municipales dès lors qu’il s’agit de l’instant présent.

Voeux-2014-discours1En préambule de notre soirée, nous avons souhaité vous présenter ce film de Patrick Chamare et d’Emmanuel Prost qui retrace les modalités d’organisation de la réforme des rythmes scolaires que nous avons menée à Torcy.

Aboutissement d’une concertation exemplaire – près de six mois – avec la communauté éducative, l’organisation torcéenne des nouveaux rythmes scolaires répond à une triple exigence :

  • de qualité d’encadrement,
  • de régularité des cycles d’activités gratuites organisées deux après midi par semaine,
  • de sécurité et de bien être des enfants.

C’est surtout le résultat d’un projet éducatif territorial qui ancre ses fondations au cœur des politiques éducatives développées à Torcy depuis 1995.

En effet, sans le professionnalisme reconnu de tous les agents municipaux des services de l’enfance et de l’éducation, sans un partenariat efficace avec les associations sportives et culturelles, sans la qualité de nos équipements municipaux rénovés à force d’investissement depuis 1995, nous n’aurions pas pu mettre en cohérence, avec réussite, cette nouvelle répartition des temps scolaire et périscolaire.

Et pourtant, parce que cette réforme est complexe à mettre en œuvre, nous avons osé, nous avons su dépasser les craintes légitimes, su rassurer sur le strict respect des compétences assurées respectivement par la ville et par l’Education Nationale, ceci sans réduire, à aucun moment, les initiatives municipales développées au profit de nos écoles.

Parfois, à observer les postures idéologiques de certains, je m’interroge :

devrions nous nous excuser à Torcy d’appliquer, avec succès, les nouveaux rythmes scolaires ?

 Bien sûr que non !

Depuis le plus jeune âge de l’enfant jusqu’à l’adolescence et l’entrée au collège, l’importance des politiques éducatives qui sont les nôtres constitue un atout fantastique pour l’avenir de notre ville.

Chaque jour, nous mettons tout en œuvre afin d’assurer la réussite de nos 3 032 élèves, ceci à partir d’un étroit partenariat avec l’Education Nationale.

Je veux rendre hommage, ce soir, aux directrices et directeurs de nos 10 groupes scolaires, à Mesdames et Messieurs les enseignants, à Madame l’Inspectrice.

Je veux vous remercier pour la qualité de nos échanges, votre disponibilité et l’engagement exemplaire qui est le vôtre en vue de la réussite scolaire des jeunes Torcéens.

Une réussite éducative qui ne peut plus se concevoir uniquement à l’échelle du 1er cycle d’enseignement, c’est ce que nous avons compris et mettons en œuvre à Torcy.

C’est ainsi que ce midi, comme les autres jours de la semaine, la ville, par l’intermédiaire de l’Office Municipal d’Animation de la Cité, était présente au sein des trois collèges de Torcy aux côtés des équipes pédagogiques de ces établissements.

Voeux-2014-discours2Théâtre, vidéo, danse sur le temps de midi, ateliers hebdomadaires de soutien scolaire, loisirs études durant les vacances, médiation en milieu scolaire, autant d’activités essentielles portées par l’OMAC, créé en 2012 et présidé par Michel Guéguen que je tiens à saluer ainsi que toutes ses équipes !

Merci, Mesdames les principales des collèges Victor Schoelcher et de l’Arche Guédon, de nous avoir accordé votre confiance à la rentrée de septembre 2013.

Merci Monsieur le principal du collège Louis Aragon qui, depuis plusieurs années, nous a permis de travailler de concert pour donner à ses élèves les meilleures chances de réussite.

C’est cette politique globale, coordonnée à laquelle je crois, celle qui s’oppose avec force et conviction à l’idée qu’une école de qualité ne pourrait être réservée qu’à une certaine élite.

Pour ces enfants, à l’image des jeunes élus du conseil communal, pour ces adolescents, ces jeunes qui représentent le devenir de notre commune, pour eux nous devons oser le meilleur, bâtir un avenir de qualité.

Le meilleur, c’est ce qui s’engage en ce début d’année  – toujours l’instant présent –  avec le démarrage des travaux de restructuration de l’Arche Guédon.

Depuis lundi dernier, une vingtaine de techniciens de la société GTM sont à pied d’œuvre et ont engagé la réhabilitation des 304 logements des Gradins de Maubuée, propriété du bailleur OSICA.

De l’allée Serpentine à l’allée des Terrasses, en passant par la rue du Perrier, l’allée et le square des Gradins, cette rénovation d’ampleur portant à la fois sur les façades, les parties communes et une partie de l’intérieur des logements, va transformer les conditions de vie des résidents.

Cette semaine, encore, la Communauté d’Agglomération a engagé les travaux préparatoires au chantier de construction du nouveau collège de l’Arche Guédon.

Le dévoiement des réseaux et l’aménagement d’un parvis provisoire vont permettre au Conseil Général d’engager la construction d’un collège unique en son genre en Seine-et-Marne, un collège à énergie positive, qui offrira fin 2015 des conditions idéales de scolarité.

Enfin, le 22 janvier prochain, seront présentés les travaux de réaménagement du Cours de l’Arche Guédon depuis la rue du Bel Air jusqu’à la limite territoriale avec notre ville voisine et amie de Noisiel.

Chantier financé par la communauté d’agglomération, ces travaux permettront de redonner une nouvelle image qualitative à cette voirie et de réaliser les emplacements de stationnement préalables à la démolition du parking silo de l’allée des Commerces.

Voeux-2014-discours-gr2Je remercie sincèrement la direction générale d’OSICA, la Communauté d’Agglomération du Val Maubuée, son Président Paul Miguel, mais également le Conseil Général de Seine-et-Marne en la personne de Gérard Eude, 1er Maire-adjoint de Torcy et Vice-Président du Département pour leurs engagements remarquables en faveur de ces trois chantiers qui, à eux seuls, représentent plus de 30 millions d’euros d’investissement.

Alors, bien sûr, ce soir Mesdames et Messieurs, le souci scrupuleux qui est le mien de me conformer à la réglementation électorale ne me permettra pas d’évoquer devant vous d’autres chantiers conduits , à l’initiative de Torcy, par la Communauté d’Agglomération, je pense à la rénovation de la zone d’activités, à l’aménagement des bords de Marne ou du pôle gare.

Pas plus que je ne pourrai vous parler de travaux de voirie, de trottoirs et d’éclairage public réalisés par la ville en 2013.

D’un quelconque bilan, je n’en dirai rien, comme je ne pourrai évoquer :

  • le nouveau Franprix qui revit à l’Arche Guédon,
  • la nouvelle ludothèque qui a repris son envol,
  • le label Agenda 21 local France décerné par le Ministère de l’écologie à notre agenda 21 torcéen.

Je ne vous dirai rien non plus du projet passionnant de la Maison de Santé pluri professionnelle et universitaire qui se construit en partenariat avec les professionnels de santé torcéens et l’Université de Paris Est-Créteil,

  • ni des 132 000 visiteurs accueillis cet été par l’UCPA sur le nouveau pôle baignade de la base de loisirs régionale,
  • ni de notre école de Musique et de Danse Michel Slobo devenue, le 1er septembre dernier, conservatoire à rayonnement intercommunal.

Je ne vous parlerai pas des 12 emplois d’avenir qui ont rejoint les rangs de la mairie, ni des constructions en cours de l’Ilot Central, du futur jardin public ou des nouveaux commerces qui vont s’offrir aux Torcéens en fin d’année.

Sur ce dernier point, puisque je ne peux en parler, je vous propose, à l’issue de ce discours, d’en déguster les prémices.

En effet, aux côtés de notre traiteur habituel l’Escale Gourmande, vous pourrez goûter ce soir à quelques spécialités de Jérôme Berger, le boucher qui s’installera fin d’année rue de Paris, en vis-à-vis de la boulangerie Martin.

Voeux-2014-vue-ensembleJ’aurai tant et tant de choses à vous dire et je m’aperçois que le temps passe et que notre police municipale va arrêter son service dans 30 minutes).

En effet, depuis 6 mois, la police municipale qui a vu ses effectifs renforcés de 4 gardiens supplémentaires assume des horaires étendus en soirée jusqu’à 20 heures et le samedi après-midi afin d’être toujours plus présente sur la voie publique.

Avec 13 agents compétents, la police municipale de Torcy est aujourd’hui un partenaire respecté des forces de sécurité de l’Etat comme l’atteste la convention de coordination signée en décembre dernier avec Madame la Préfète de Seine-et-Marne.

Cette politique volontariste de prévention, synonyme d’amélioration de la qualité de vie des Torcéens au quotidien, je la revendique, je l’assume comme j’assume la décision de déployer cette année un réseau torcéen de vidéoprotection dont le financement est aujourd’hui en cours d’instruction au Ministère de l’Intérieur.

Ce choix est simplement l’expression d’une conviction, celle que l’ordre public est une compétence régalienne de l’Etat, que la sécurité des personnes et des biens relève des missions de la police nationale et que pour autant une ville, un Maire doit agir au quotidien pour le bien être de ses administrés.

C’est pourquoi, Torcy, grâce notamment au Député de la 8ème circonscription Eduardo Rihan Cypel, peut se féliciter de la décision du Ministère de l’Intérieur de créer une zone de sécurité prioritaire en faveur de notre ville.

Sur une partie significative du territoire communal, de l’Arche Guédon à la gare RER elle-même, Torcy va pouvoir compter sur une action amplifiée et coordonnée des forces de police du commissariat de Noisiel, des moyens de sûreté départementaux, de la police judiciaire, des services de la justice en étroite collaboration avec la ville et les acteurs locaux de la prévention.

Les valeurs de proximité, d’écoute qui sont les miennes me permettent d’affirmer que tout ce qui est de nature à répondre à l’attente des Torcéens est une bonne chose.

C’est cette dynamique collective qui unit :

  • la qualité de nos politiques éducatives,
  • la passion d’aménager cette ville qui nous est si chère, et la recherche du mieux vivre ensemble de nos concitoyens,

qui fait de Torcy une ville toujours plus agréable à vivre, une ville qui grandit, comme s’épanouit, je la sens, l’envie qui est la vôtre de nous retrouver autour du verre de l’amitié.

Au préalable, je ne saurai conclure ce discours sans remercier toutes celles et tous ceux qui oeuvrent quotidiennement au service de Torcy.

Merci aux bénévoles des associations sportives, culturelles, d’animations caritatives, d’insertion, d’anciens combattants, du jumelage ou du 3ème âge.

Merci du fond du cœur au personnel communal qui incarne avec un talent fantastique le service public de proximité que nous revendiquons avec force, aujourd’hui comme demain.

Merci aux services de l’Etat, à l’Education Nationale, au Commissariat de Noisiel, aux différents bailleurs sociaux, à Epamarne, à la Communauté d’Agglomération du Val Maubuée, à la Région Ile-de-France, au Conseil Général de Seine-et-Marne.

Merci aux promoteurs, aux investisseurs qui osent avec nous l’avenir de Torcy.

Merci à l’association des commerçants et artisans, à l’association Foncière Urbaine, merci à tous les commerces et toutes les entreprises implantées dans notre ville et à ceux et celles qui vont nous rejoindre en 2014.

Merci enfin à tous les élus du Conseil Municipal qui m’avez accordé votre confiance et sur lesquels je peux compter en permanence pour faire avancer Torcy, pour oser le meilleur pour notre ville.

Je pense particulièrement à René Lacombe, Marie-Luce Némo et Paul Billard, représentants des différentes composantes de notre majorité municipale unie, aujourd’hui comme demain, garante d’une gestion efficace au service des Torcéens.

Il y a 18 ans, le 15 janvier 1996 je m’en rappelle comme si c’était hier, un homme exceptionnel m’a accordé sa confiance afin de travailler à ses côtés.

Il m’a appris à connaître d’abord, à aimer ensuite Torcy et ses habitants, à agir surtout avec passion au quotidien pour une ville qu’il a servi pendant tant d’années.

Voeux-2014-cchapronAvant moi, sur cette même scène de l’espace Lino Ventura, il a prononcé 17 discours des vœux aux personnalités. Dans quelques semaines, il quittera le conseil municipal qu’il a conduit de main de maître pendant près de trois mandats. Christian Chapron, et avec lui plusieurs élus, vont embarquer vers de nouvelles aventures. Ils se sont investis sans compter au service de l’intérêt général, des valeurs de solidarité et de fraternité, le service public communal toujours chevillé au cœur.

Merci à toi, cher Christian, merci à vous toutes et vous tous.

D’autres élus, pétris de talent, si tel est le souhait des Torcéens, les remplaceront à mes côtés et s’inspireront, comme je l’ai fait moi-même, de votre exemple.

Mesdames, Messieurs, à  nouveau, je vous souhaite une très belle année 2014, surtout je souhaite une année magnifique pour Torcy.

Bonne soirée autour du verre de l’amitié que je vous propose maintenant de partager ensemble. Merci. »