Le Conjugueur est un site dédié à la conjugaison française. acheter cialis en ligne Avec la Conjugaison du Monde.fr, le verbe acheter n'aura plus de secrets pour vous. Indicatif, conditionnel ou subjonctif, apprenez à conjuguer le verbe acheter avec la Conjugaison du Monde.fr..

lundi 25 septembre 2017
Hôtel de Ville
Place de l'Appel du 18 juin 1940
Torcy 77207 Marne-la-Vallée Cedex 1
Tél. : 01 60 37 37 37 - Fax : 01 60 37 37 38
info@ville-torcy.fr
Menu 

Commémoration de la libération de Torcy

Commemo-27aout17-06

Elus, sous-préfet, anciens combattants et citoyens se sont retrouvés au Monument aux Morts dimanche 27 août afin de commémorer la libération de Torcy et rendre hommages aux combattants des forces alliées.

Commemo-27aout17-01

Guillaume Le Lay-Felzine, maire de Torcy, et Gérard Branly, sous-préfet de Torcy, ont ravivé la flamme du Monument aux morts.

 

Le dépôt des gerbes de fleurs

 

La parole à Guillaume Le Lay-Felzine, maire de Torcy

Commemo-27aout17-05

Dans son allocution, Guillaume Le Lay-Felzine, maire de Torcy, a rappelé que :

« La libération de notre ville comme de l’ensemble de la Région Parisienne marquait l’aboutissement de combats terriblement meurtriers à l’image de ceux de la bataille de Normandie. Entre le 6 juin 1944 et la fin août, ce furent près de 700 000 hommes et femmes qui périrent en 82 jours de combat.

L’âpreté des combats, le terrible prix payé par les populations civiles, rendent d’autant plus inoubliables ces heures, où, parcelle après parcelle, villages après villes, le territoire national fut reconquis et enfin libéré.

Chaque année, fin août, nous rendons hommage aux combattants des forces alliées – américains, britanniques, canadiens, australiens, néozélandais, polonais, belges et ceux de toutes les nationalités engagées dans l’armada de la liberté pour participer à la libération de la France. 200 000 d’entre eux sont morts sur le territoire national pour libérer notre pays.

Pour autant, rien n’aurait été possible sans les soldats de la France libre, sans l’héroïsme de 100 000 Français et résistants qui perdirent la vie pendant l’été 1944 afin que notre pays retrouve son honneur souillé par le régime collaborationniste de Vichy.

73 ans après la libération de la France, qui ne sera acquise définitivement qu’en novembre 1944, notre rassemblement est l’occasion de rendre hommage à tous les combattants de la liberté, à la mémoire de toutes les victimes de la barbarie nazie, aux 80 000 juifs victimes de la Shoah en France dont 25 000 étaient Français, livrés à une mort horrible par le régime de Vichy. »